Une sieste à l’ombre, Françoise Legendre, Julia Sports, seuil Jeunesse, 12€90

Une fillette est installée sur une couverture à l’ombre d’un pommier. Petit à petit le sommeil la gagne, un rythme lent s’installe.

Chaque page montre un nouveau voyage onirique effectué par l’enfant, toujours accompagnée de sa couverture qui est la complice de ses aventures.

Elle devient tipi, désert, armure et même tempête.

Seulement quelques mots par pages, ce qui laisse les images capter toute l’attention des enfants.

Ils repèrent les couleurs de la couverture, rouge d’un côté, jaune de l’autre, qui font le fil conducteur de l’histoire.

Une sieste à l'ombre

Le voyage fait la part belle à la nature, beaucoup d’animaux sont présents et de nombreuses fleurs.

Mais aussi des objets plus incongrus, un ballon de foot que l’on retrouve à plusieurs reprises, une tasse a bec à la taille variable, un étrange cheval échappé d’un manège de bois.

Quand la sieste est terminée, l’ombre du pommier s’est déplacée, mais tiens, le ballon est toujours là, tout comme la tasse a bec, qui sont passés, avec la fillette et sa couverture de la réalité au monde imaginaire.

Un bel album contemplatif, aux images un peu rétros, un peu japonisantes. Oui, je sais, c’est très à la mode au point d’avoir un petit air de déjà-vu.  Mais ici c’est vraiment plein de charme alors on ne boude pas son plaisir.