Les petits amis de la nuit, Ilya Green, Didier jeunesse, 11€90

Ilya Green excelle dans l’utilisation de la couleur, n’hésitant pas à remplir totalement la page de motifs fleuris comme dans son tout premier album, Bou et les 3 zours, elle a prouvé qu’elle pouvait aussi exploiter le blanc avec brio dans Mon arbre mais là où je la préfère, c’est quand elle ose le fond noir, surtout pour les tout petits.

Ici, c’est le noir de la nuit, qui n’a rien d’inquiétant, au contraire, il met en valeur et sublime les couleurs du petit héros et de ses amis.

Un bambin, garçon ou fille, on ne sait pas, joufflu à souhait comme le sont les bébés de cette illustratrice, est installé sur on oreiller moelleux. Petit à petit, les personnages doudous défilent. Des petites souris, un chat tout gris, canards et tortues traversent la page. Outre leurs couleurs qui ressortent sur le fond noir, ils sont mis en valeur par le vernis qui les rend brillants, sur le papier mat. Des petites bulles rythment et dynamisent l’image. Le texte est court et poétique.

C’est un album parfait pour des bébés, pour un cadeau de naissance et pour accompagner le sommeil des enfants.