Mon poussin Akiko Hayashi, Kiyoshi Soya école des loisirs 6€50

isbn:978-2211090117

Dès la couverture, il y a ce décalage entre l’image et le titre. Le poussin est très seul, dans le soir tombant, malgré l’étoile qui l’éclaire, on s’inquiète un peu pour lui. Mais ce n’est pas un poussin, c’est mon poussin. Pendant tout le livre, il est accompagné et soutenu par la voix du narrateur.

Heureusement d’ailleurs, parce qu’il semble bien fragile ce petit poussin qui cherche, seul, un abri pour la nuit. Son plumage jaune tranche sur les couleurs froides du crépuscule.

Mais bien sûr, une maman poule veille toujours sur son poussin, même s’il ne la voit pas. Quand elle vient réchauffer son bébé endormi elle est rassurante et enveloppante.

Il est intéressant de noter que le petit a trouvé le sommeil tout seul, qu’il a puisé en lui même les ressources pour se rassurer. Je trouve ça plutôt chouette comme message, montrer aux enfants qu’ils ont cette capacité là. Et que, même si ils l’ont, leur maman veille et reste présente.

Bref, sans en avoir l’air c’est un petit album cartonné sympa, dont l’intérêt va au delà de la beauté et de la douceur des illustrations.

Comme souvent, c’est un enfant qui m’a convaincue, une fillette qui n’a pas deux ans et qui me l’a demandé en boucle pendant vingt bonnes minutes. Elle faisait une petite moue tristounette quand le poussin était tout seul et un sourire éclatant quand la poule vient le rejoindre.

Et s’il vous à plut, ne ratez pas Le premier camping de Nao, de la même autrice.