La recette de Sacha Quichon, Anaïs Vaugelade, éditions école des loisirs

C’est le retour de la famille Quichon, cette grande et belle famille qui compte 75 membres, la maman, le papa et les 73 enfants. Rien que ça.

On se rend pas compte comme ça, mais 73 enfants, c’est beaucoup (en fait, si, on se rend compte, mais on n’imagine pas vraiment).

Pour bien en prendre la mesure, imaginons un moment de la vie quotidienne, la préparation du repas par exemple.

Aujourd’hui, maman et papa Quichon n’ont pas envie de cuisiner. Ne les jugez pas, ça arrive à tout le monde. En plus, ce n’est pas un problème, vu qu’il y a 73 autres membres dans la famille, l’un d’eux va se charger du repas.
On tire à la courte paille (il faut beaucoup de pailles) et c’est Sacha qui est désigné. Aussitôt la recette choisie (lasagnes du soleil) il faut se mettre aux multiplications. Passer d’une recette pour quatre à une pour 75, ça demande de bien connaitre ses tables. Puis en route pour le supermarché, forcément, les 4687,5 grammes de farines ne sont pas stockés dans la cuisine familiale. (Par contre, on y trouve plein de fours, ouf)

J’aime beaucoup la famille Quichon, parce qu’ils offrent une vision très apaisée de la vie familiale. Certes, il arrive que maman Quichon se fâche, que Papa Quichon ait une toute petite pincée de regrets, certes les enfants ont leurs petits tracas. Mais l’ambiance générale est toujours sereine et joyeuse. Ici, le contraste entre la démesure de la famille et l’harmonie qui y règne est franchement réjouissante. Après tout, si les Quichons s’en sortent, nous aussi on peut survivre aux aléas de la vie familiale !

Très heureuse de lire enfin de nouvelles aventures de cette famille hors du commun, dans un nouveau format (légèrement plus grand que les premiers opus). Deux albums viennent de sortir, trois autres sont en préparation, et tous sont de belles réussites.