Imagier mouvementé, Véronique Joffre, Thierry Magnier, 11€90

J’aime les imagiers quand ils sont créatifs, stimulants pour l’imaginaire, surprenants.
Ici, on est loin des images figées de l’imagier classique, dans lesquels la plupart du temps ce sont les objets du quotidien qui sont représentés.

Véronique Joffre n’illustre pas ici des noms mais des verbes. Qui sont incarnés par des animaux sauvages ou familiers, représentés en plein mouvement.

Sur chaque double page, les actions se complètent ou entrent en opposition. A chaque fois, une petite touche de vernis met en valeur l’animal ou son déplacement. Le petit doigt de l’enfant peut ainsi suivre le chemin parcouru par l’escargot ou caresser le pelage de l’ours.

Les images sont à la fois travaillées et épurées, le choix du vocabulaire, exigeant, fait le plaisir des bambins qui entrent dans le langage.

Comme à la lecture de Saute, il n’est pas rare de voir les enfants se mettre en mouvement quand ils écoutent ce livre, ils veulent expérimenter les différentes positions, vivre le livre dans leur corps. Ce n’est donc pas le livre idéal pour le « retour au calme » avec un groupe d’enfants, mais dans une pratique plus souple il peut donner lieu à de très bons moments. (En même temps, « passer un bon moment » est un bien meilleur objectif aux temps de lecture que « retour au calme », j’dis ça, j’dis rien)