Vite, à la maison! Yuichi Kasano, école des loisirs, 11€50

Au Japon, quand on arrive chez soi il est de coutume d’annoncer son retour au son de « Tadaima » et on reçoit en général « Okaeri » en réponse, ce qui pourrait être traduit par « coucou, je suis là » et « bienvenu »

C’est ce rituel qui est montré ici, avec le retour d’un garçonnet chez lui. Il va saluer, non les gens comme le veut la coutume mais les animaux de la famille et même le robot, avant d’aller rejoindre ses parents dans le salon de coiffure où ils travaillent, derrière la maison.

L’enfant est très joyeux de rentrer chez lui et il reçoit un accueil chaleureux: « Wouf! Wouf! », « bloub… bloub… » , jusqu’au Biip biip du robot, chacun lui répond à sa façon.

On le suit à travers les différentes pièces de la maison, typiquement japonaise, et on partage avec lui la bonne humeur paisible de ce retour au bercail.

C’est avec bonheur que l’on retrouve ici Yuichi Kasano s’adressant aux plus petits, avec toujours la même évidence qui fait la qualité de ses albums. Comme toujours, il va à l’essentiel et soigne particulièrement les cadrages, la place du texte dans l’image, les traits des personnages.

La forme très répétitive n’est pas sans rappeler le classique Bonsoir Lune, mais ici il ne s’agit pas d’accompagner l’enfant vers le sommeil mais de l’émerveiller devant cette petite joie du quotidien: retrouver les siens.

Un chouette album qui se prête très bien à la lecture aux bébés et qui peut aussi émouvoir des bambins de maternelle.

Et c’est avec ce livre que je vous souhaite un bel été, le blog entrant en pause estivale.

Je continue, à distance, à alimenter la page facebook, où vous trouverez tout l’été des liens concernant la littérature enfantine ou la petite enfance. Et je suis aussi sur twitter.