Oh, hé, ma tête! Shinskue Yoshitake, kaleidoscope, 11€

Il y a des moments dans la vie, où on a besoin d’un bon petit fou-rire des familles. Je l’ai déjà dit plusieurs fois, les albums sont là pour faire penser, pour aider à comprendre le monde, pour grandir. Mais aussi parfois pour se marrer, passer un bon moment et voilà tout.

Passer un bon moment avec son enfant et rire un bon coup, c’est juste vital.

Donc, bref, aujourd’hui je vous parle d’un album avec lequel mes mouflettes, leur père et moi, on s’est bien poilés. Oui, parce que, idéalement, il faut trouver l’humour qui fait tilt toutes générations confondues et ça, ce n’est pas si courant.

C’est l’histoire d’un petit gars qui, à la louche, doit avoir dans les 3 ans. En tout cas, il n’est manifestement pas sorti de la fameuse période « moi tout seuuuulll » (oui, chez certains enfants, ça dure).

Il se retrouve la tête coincée dans son tee-shirt. Ce qui n’est évidemment pas de sa faute, c’est forcément de celle de sa mère qui, trop pressée, a tiré sur le tee-shirt au lieu de laisser son gamin se débrouiller pour se déshabiller (oui parce que déjà, elle avait exigé qu’il prenne un bain, vous imaginez le genre de mère abusive auquel on a affaire quoi).

Le pauvre a les jambes qui se débattent frénétiquement alors qu’elle le soulève littéralement par le morceau d’étoffe. Mais bon, c’est pas grave, il va se débrouiller tout seul.

Sauf que bon, il est coincé avec ses petites menottes qui peinent à dépasser au-dessus de sa tête, il s’en sort pas. Qu’à cela ne tienne, il peut très bien vivre comme ça. C’est le plus sérieusement du monde qu’il envisage son avenir d’enfant à la tête coincé.

De la situation qui sent le vécu on va maintenant vers l’absurde total, pour notre plus grand plaisir.

Un album rafraîchissant qu’on lit en boucle.