Orange pomme poire Emily Gravett Kaléïdoscope 10 €

isbn:978-2-87767-590-1

Orange, pomme, poire et  Grégoire, l’ours. 4 mots, 4 images associées, qui se mélangent, se répondent.

Les mots s’enchaînent et forment une ritournelle, l’ours, petit à petit, change de forme, de couleur, semble devenir un des fruits. 

On se doute bien que c’est une histoire de gourmandise qu’on a là, l’ours va bien croquer la pomme. Mais c’est surtout une comptine, on trouve rapidement le petit rythme  entrainant qui convient et auquel les enfants sont tellement attachés.

Je dois avouer que la première fois que je l’ai vu je me suis juste dis « tiens, un nouvel album cartonné avec de jolies illustrations, bah, pourquoi pas »
Je me suis tout de suite douté qu’il plairait aux bébés, il a tous les ingrédients auxquels ils sont sensibles. Mais je pensais que ce serait le genre d’album dont moi je me lasserais vite. Parce que bon, moi, les albums avec les quels je travaille je peux les lire 10 fois dans la même journée si un enfant se prend de passion pour eux. Alors là, je me méfiais.
Mais à l’usage c’est le contraire qui s’est produit, plus je le lis plus je l’apprécie. Parce que avec seulement un ours, une pomme une poire et une orange, le talent d’Emily Gravett réussit à nous suggérer de multiples petites histoires, uniquement en faisant varier légèrement une forme, une couleur. C’est un livre plein de douceur, d’une rondeur enveloppante, un régal à partager avec des tout petits.
Apprécié aussi chez Book’in